Quel titre mystérieux, hein ? Et non, je vais vous décevoir, la grosse patate dont je parle, ce n'est pas moi ! Hier soir, j'enfourche mon vélo pour rendre visite à Firmin et Marie Aguado, mes voisins de 87 ans. Pourquoi ? Pour leur porter la dernière édition du journal "Le courrier de Gironde" sur lequel un article donne la vedette à Firmin et à la patate géante de presque 900 grammes qu'il a déterrée dans son jardin.

Mais revenons au début de l'histoire. Il y a une semaine,  Firmin m'avait demandé de passer le voir, il avait disait-il quelque chose de très intéressant à me montrer. Donc illico je rapplique, et il me montre sa patate. Comme j'ai toujours mon appareil photo avec moi, je décide de les immortaliser tous les deux, la patate et son inventeur ... c'est comme ça qu'on appelle ceux qui découvrent un trésor ! J'entraine donc Firmin dans son jardin, où je lui fais exhiber sa précieuse trouvaille :

P1290385e

Et puis nous nous attablons au salon de jardin. Je me mets en face de Firmin, qui pose sa patate sur la table ... j'ai bien vu qu'il voulait la faire tenir "debout" ... il avait remarqué son allure de personnage. Donc j'avise une mirabelle sur la table et je la pose sous ses fesses ... sous celles de la patate, pas sous celles de firmin ! Et voilà, elle tient toute seule, je peux enfin faire ma photo. Tout en continuant à discuter et en faisant défiler mes photos, je me rends compte que le héros n'avait pas gardé son chapeau de paille sur la tête ... qu'à cela ne tienne, on réinstalle la patate sur sa mirabelle et le capet' sur le jardinier, et voilà les deux photos.

P1290393e

P1290398z

Pendant ma conversation avec lui et avec Marie ... qui ne veut pas se faire prendre en photo ... elle est mal coiffée ...,  je sens bien qu'ils aimeraient tous les deux que cette patate soit connue au-delà du village ... alors je leur propose de donner l'info à Sud-Ouest ... sait-on jamais, l'affaire peut intéresser les médias ! C'est là que je me rends compte qu'il me manque le poids du légume ! Je file donc d'un coup de pédale chercher ma balance wetwet qui me sert à peser mes aliments, et voilà, c'est le poids de 898 grammes que je donnerai à la presse ! Autant dire 900 grammes !

Je les quitte enfin, après leur avoir "extorqué" quelques informations sur leur arrivée en France, sur leur rencontre des plus originales, et sur leur vie à Lugos : je veux donner le plus de renseignements possibles à la journaliste pour qu'elle prépare son article.

Et c'est comme ça qu'est paru l'article suivant dans Sud-Ouest cette semaine. Patricia Droge, la correspondante locale, avait rédigé un texte plus long, mais pour raison de place sur la page, on n'a eu droit qu'à un commentaire rikiki.

firmin so

Par contre elle m'a appris qu'elle avait également fait un article pour "Le courrier de Gironde" où son texte n'avait pas été raccourci. Et c'est donc justement ce journal que je portais hier soir à Firmin et Marie ... je suis tellement bavarde que je me demande si vous vous souvenez que c'est par là que j'ai commencé mon histoire !

P1290981

Détail amusant ... enfin pas pour tout le monde ... Patricia voulait au départ téléphoner aux impétrants pour mieux préparer ses articles, et elle l'a fait ... mais voilà, Marie lui a raccroché au nez au bout de quelques secondes ... il faut dire qu'elle est très dure d'oreille, Marie, et qu'elle est sans cesse importunée par des appels publicitaires ... sans compter qu'elle a quelques difficultés avec le français ! J'ai donc écrit à la journaliste pour l'excuser, et elle m'a appris qu'elle irait les voir cet automne pour préparer un portrait du couple. Mais pour faciliter les choses, je serai là moi aussi, en tant qu'interprète ! Et c'est comme ça que vous apprendrez probablement comment ils se sont connus... mais laissons planer le suspense !

Mon ami Christian Valin, sur son blog Aquilugos, a relaté le premier article de Firmin dans un texte où il donne des informations quant au rôle qui aurait été joué par Lugos dans l'acclimatation de la patate à son arrivée en France vers 1769 ... Firmin perpétuerait donc l'histoire en quelque sorte avec sa patate géante ! Le célèbre bloggueur avait d'ailleurs parlé de l'introduction de la patate chez nous dans un ancien article (http://aquilugos.canalblog.com/archives/2009/12/24/16268251.htmltéres) ... mais tout bien réfléchi j'ai comme un petit doute là ... ce n'était pourtant pas le 1er avril quand ce farceur de Christian a pondu son article ... mais la naissance de la patate à Lugos annoncée un 24 décembre ... à vous de juger !

Bref, quittant Firmin et Marie, et tout en pédalant vers chez moi, j'avise une joli rose trémière et son ombre contre un mur. Je m'arrête et je cadre, pour mon plus grand plaisir ... les lugosiens risquent de reconnaître l'endroit !

P1290984z

Et puis après le repas du soir, direction, en voiture cette fois, vers Mons pour la nuit des étoiles. Il est 21 heures, la lune est bien apparente dans le ciel, et les spectateurs commencent à s'agglutiner autour des télescopes pour l'observer. Une petite photo de l'évènement s'impose, je la prends en arrivant tant qu'il fait encore jour ... et je la mets aussi en noir et blanc et j'inverse les couleurs pour donner l'impression de la nuit.

  P1290990e

P1290990eyj

Et puis c'est fini pour les photos de groupe, parce j'ai toujours peur de photographier des gens qui n'aiment pas ça, et de toute façon je suis nulle pour les shootings de nuit. Mais je peux vous dire que j'ai été très étonnée de voir tout ce monde débarquer ! Par familles entières !  Rien que des passionnés  !  Il y avait la queue derrière chaque télescopes, et c'était amusant de voir les enfants grimper, qui sur une caisse, qui sur un escabeau, pour avoir son petit oeil à la hauteur du viseur ! Au début, tous les appareils pointaient la lune, que j'ai réussi à immortaliser de cette manière ! Mais à mesure que le ciel s'est obscurci et que les étoiles sont apparues, chaque télescope a pointé un astre différent, et c'est comme ça que j'ai pu découvrir saturne et ses anneaux ... j'ai trouvé ça spectaculaire ! Mais je n'ai pas voulu monopoliser l'engin avec mon appareil photo, alors je me suis abstenue ... puis je suis rentrée à la maison, enchantée de ma visite !

P1290987e

P1290986f

P1290989f

P1290992d

P1300001f