Voilà ce que j'ai trouvé sur wikipédia : "L'église de Béliet, dont le clocher a été un gouffre financier dès sa construction est aujourd'hui désaffectée. La municipalité a affirmé publiquement sa volonté de ne pas la restaurer. Le clocher étant la partie qui pose problème, il a été suggéré de le démolir et de réhabiliter l'édifice en marché couvert, piscine ou maison des associations."
Hé bien moi je trouve l'idée excellente ! Je vote pour sa réhabilitation en quelque chose d'utile pour l'ensemble de la population !
P1150732fs
Je ne l'ai jamais vu ouverte, et je regrette de ne pas avoir pu y faire des photos à l'intérieur ... si l'occasion se présente, je n'y manquerai pas, une église désaffectée depuis des années, toute poussiéreuse et pleine de toiles d'araignées, ça doit produire son petit effet sur des photos !
En tout cas aujourd'hui j'en ai fait le tour et j'ai pris en photo ce que j'ai pu, comme j'ai pu, en évitant de photographier les barrières qui l'entourent.
J'ai pu remarquer que par endroits le revêtement est parti et laisse apparaître de très jolies pierres de la région, sans doute de la garluche ... j'espère que la réhabilitation les fera remonter à la surface !
Et j'ai remarqué aussi devant la porte d'entrée un tas d'herbes sèches, du carton et un sac à dos contenant des vêtements ... un petit air de crèche !
Bonne visite !

P1150716s     P1150717d

P1150722d     P1150723d

P1150724g     P1150725d

P1150727f    

P1150730qe    P1150731d

... vous l'aurez compris, cet article aurait du être terminé juste après ces dernières photos ... mais ma curiosité m'a poussée à chercher sur internet le pourquoi de la détérioration du clocher de cette église, et j'ai trouvé ceci au beau milieu du procès-verbal du conseil municipal de Belin-Beliet du 18 septembre 2014, expliqué par Madame la Mairesse en personne à l'un des participants à la réunion qui se posait lui aussi la question :

"Le clocher de l’église a été fragilisé par l’utilisation de ciment pour consolider les pierres – croyait-on à l’époque.

Or, le ciment « mange » la pierre de gironde et les armatures métalliques à l’intérieur. Aujourd’hui, le clocher menace de s’écrouler."

Nous sommes en 2018, et si depuis bientôt quatre ans rien n'a bougé physiquement, il semblerait que ce soit uniquement pour une histoire de sous ... et là je constate que mon article, qui était juste à l'origine une occasion de poster de nouvelles photos, se transforme petit à petit en minute militante ! Du coup j'ai rajouté le mot "dangereuse" dans le titre.

Oui parce que moi, je trouve que l'urgentissime urgence est de faire tomber le clocher, ce qui ne doit pas représenter une somme exorbitante ...  parce qu'on ne peut pas dire qu'il y ait un périmètre de sécurité autour du clocher : je l'ai vu de mes yeux vu ... des barrières existent mais elles ne sont pas vraiment fermées.

Et voilà ce qu'on peut voir par terre :

P1150729s

Et je vais finir ... pour l'instant ... sur une note rigolote : j'ai aussi posté mes photos et un commentaire sur mon compte facebook, et un de mes amis a écrit :

"Ben voilà ! Monsieur le Maire ... un beau jour ... en dessous ... vous avez la tête dure à Belin Beliet, on apprendra dans le journal au petit déjeuner que quelqu'un vient de se taper la cloche ! Vous trouvez ça normal ? Bien sûr ! Je vous le di ... Il sera au minimum un peu sonné, maintenant vous êtes prévenu. Faites qqchose ! il y aura des retombées ... on ressortira de FaceBook les documents de Violette et ce sera alors ... quoi ? un pavé dans la mare ..."

Je ne pouvais vraiment pas vous priver de ça, hein ?